Cours de tibétain: les mardi soirs 🗓

de à
Planifié MTT

Lecture et explications de textes de pratique et textes de médecine:

Ce module, complètement optionnel et ouvert à tous, se propose d’intégrer progressivement le vocabulaire et la grammaire tibétaine au fil des textes de pratiques et des textes de médecin, sur des sessions de deux heures, à partir du mardi 2 juin 2020. Nous commencerons par le début, et nous avancerons au fil des textes les plus utiles aux étudiants des cursus Sowa Rigpa et Yuthok Nyingthig.

Le cours est en français !

C’est Namgyal Henry, chercheur et enseignant en « tibétologie » qui se chargera de cet enseignement en ligne, étant lui-même impliqué dans l’étude de Sowa Rigpa avec Dr Nida. Namgyal est traducteur professionnel (depuis le tibétain) dans de nombreux domaines et il a enseigné le tibétain à l’Institut des Langues Orientales (Paris).

L’idée est née de la demande des étudiants de comprendre les mantras mot à mot, et d’en savoir plus sur la langue tibétaine en général. Dr Nida lui-même construit son enseignement autour du sens littéral des mots pour nous expliquer les pratiques et la médecine. Il s’agit ici de creuser dans la même ligne et de compléter cet enseignement.

mardi 2 juin: texte des Ngondrö du Yuthok Nyingthig (première partie)

mardi 9 juin: texte des Ngondrö du Yuthok Nyingthig (deuxième partie)

mardi 16 juin , 13 juin et 20 juin : textes de médecine: Tantra Racine

Les premiers cours aborderont également l’écriture et la lecture en lettres tibétaines, mais ce sera à vous de pratiquer un peu chaque jour pour arriver à lire les mots en tibétain. 5 minutes par jour suffisent pour acquérir la lecture d’un nouvel alphabet.

Bien sûr, on peut se passer d’apprendre l’alphabet tibétain. Mais dans ce cas, il faut se familiariser avec le wylie, la translittération utilisée internationalement pour retranscrire le tibétain.

PROGRAMME:

Nous commencerons par le début avec les textes des préliminaires de Yuthok: les ngondros.
Le matériel à avoir sous la main, chez vous, c’est le livre : l’art du Bon Karma, disponible chez BOD l’éditeur, lien via le site Sorig Khang Fr.

Ensuite, nous entamerons la lecture mot à mot du premier des Quatre Tantra médicaux: le Tantra Racine qui sera donc le texte support.
Si vous avez suivi MTT 1.1, vous avez déjà ce texte. Sinon, demandez le.

Ces textes seront le prétexte pour apprendre l’alphabet, l’écriture et la lecture, le vocabulaire et la grammaire.

Cette progression avec des textes qui vous sont connus, pour la plupart, vise à aborder le plus naturellement possible pour vous, un apprentissage de la langue tibétaine qui devrait vous être utile dans vos études des textes et dans votre communication avec d’autres médecins tibétains, lors des voyages d’études en Amdo par exemple.

Lors de chaque session de 2 heures, le temps sera partagé entre l’apprentissage des lettres: lecture et écriture et l’apprentissage du vocabulaire et de grammaire.


PRIX:
– entre 15 et 20 personnes, ce sera 108€ pour 4 sessions de 2 heures.
– entre 10 et 15 personnes, ce sera 160€ pour 4 sessions de 2 heures.

Compte tenu des demandes, je pense qu’on atteindra les 15 personnes.

HORAIRES:
le mardi 18h-20h

INFOS ADDITIONNELLES: Il faudrait garder un nombre de personnes cohérent pour conserver une interaction durant les cours (en ligne donc):
– Un maximum de 20 personnes par session
– Un minimum de 10 personnes pour faire le cours.

S’il y a trop de demandes, on constituera un deuxième groupe, avec les mêmes tarifs.
Après 4 séances, vous verrez si vous avez besoin de continuer vers un approfondissement ou faire une pause pour digérer !


INSTRUCTEUR

Namgyal Henry:  Doctorat en études tibétaines . Enseignant du tibétain écrit, parlé et différents sujets dont le Bouddhisme à l’INALCO. Actuellement chercheur dans le cadre d’un projet mené par University of Virginia relatif au Dzogchen.

Par ailleurs, Namgyal a suivi une partie du cursus d’études traditionnelles auprès d’érudits et pratiquants tibétains et bhoutanais. Depuis une vingtaine d’années, Namgyal traduit des enseignements du Vajrayana à l’écrit et à l’oral. Il a également traduit pour des médecins tibétains en Inde, au Népal et en Nouvelle Calédonie.

CatégoriesMTT